Produits

Des solutions
inspirées par la nature

Système BIONEST

Une technologie QUI A FAIT SES PREUVES...

Le système de traitement avancé BIONEST reproduit, maintient et optimise l’épuration naturelle normalement effectuée dans le sol. Le traitement biologique s’effectue dans un réservoir étanche, de volume restreint, permettant d’optimiser l’occupation du terrain. L’environnement contrôlé permet d’éliminer des eaux usées tous les résidus nocifs pour votre santé et l’environnement.

Son rapport qualité de traitement/prix est sans égal. Le système BIONEST se distingue grâce à son média breveté non biodégradable, lequel permet de traiter un volume d’eau très élevé. Il confère également au système des performances de traitement exceptionnelles ainsi qu’une robustesse face aux variations de débit et de charge. Le système BIONEST ne nécessite aucun décanteur externe ou bassin de stockage des boues.

Le média BIONEST et l’aération permanente en font un système inégalé sur le marché. Parmi les nombreux avantages :

Une équipe expérimentée

L’équipe technique de Bionest est fière de ses réalisations et saura vous proposer la meilleure solution pour votre projet.

Voici quelques-unes de nos réalisations:

Un traitement efficace

Performances de traitement du système bionest  

 

Pollution organique DBO51

(mg/L)

Matières en suspension2

(mg/L)

Coliformes fécaux

(UFC/100ml)3

Système bionest  

4

3

4 000

Norme québécoise
de rejet

15

15

50 000

Résultats obtenus dans le cadre de la certification NQ 3680-910

  1. Demande biochimique en oxygène 5 jours, partie carbonée. La DBO5C constitue un des paramètres pour caractériser la charge polluante des liquides. Il s’agit de la mesure de l’oxygène nécessaire, sous des conditions contrôlées, pour oxyder les matières organiques par voie biologique.
  2. Ce paramètre permet de caractériser les liquides par la mesure de la concentration des solides contenus dans le liquide.
  3. Unités formant des colonies. Cette unité est utilisée pour le dénombrement des bactéries notamment les coliformes fécaux. Il s’agit du nombre de colonies qui se sont développées sur un milieu de culture après une période d’incubation.